Car les hommes passent

cosigné avec Thibault Verneret

documentaire / expérimental, 15’, 4K, France, 2019




Mange-Garri : désert de poussière et d’eau rouges. Zone de stockage des déchets industriels de l’usine de Gardanne, entreposés à ciel ouvert. À partir d'archives domestiques, de témoignages, et d'images tournées dans l'enceinte du site, le film interroge le pari de l'homme sur sa propre destruction.

Mange-Garri : dust and red water desert. Industrial waste storage zone of the factory of Gardanne, stored in open air. The film observes this contaminated earth. From domestic footage, testimonies, and from images shot inside the site, it questions man’s capacity to bet on his own destruction.

///

en partenariat avec Le Bleu du ciel – Centre de photographie contemporaine
et Moly Sabata Résidence d’artistes Fondation Albert Gleizes
avec le soutien de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes



avec les voix de
Jarmila Khaldi
Aline Frosini
Mathilde Ontato
Dorothée Pinoncely

réalisation, texte, image et montage
Assia Piqueras & Thibault Verneret

son
Thibault Verneret
Félix Blume

sound design
Marina Stanimirovic
Rémi Mencucci

montage son et mixage
Rémi Mencucci

étalonnage
Baptiste Evrard

archives smartphone
Abdellatif Khaldi

archives TV
association ZEA

avec la participation du
Fresnoy – Studio national des arts contemporains

production exécutive
La Société des Apaches


     

2020
- FICEG, compétition internationale, Tunisie
- Rencontres Cinéma-Nature, compétition internationale, France
- La Première fois, sélection officielle, France
- Les Inattendus, sélection officielle, France
- Filmer le travail, compétition internationale, France
- Clermont ISFF, compétiton nationale, France
- Les Écrans d’Aflam, cycle “Le geste documentaire”, France

2019
- Corsica.Doc, compétition “Nouveaux Talents”, France